Friperie et shop vintage : quelles différences ?

Il n'est pas rare de confondre friperie et magasin vintage, mais les deux enseignes proposent des produits bien différents pourtant! La fripe et la boutique vintage vendent des articles de seconde main, c'est un point de similitude certain, mais la qualité des vêtements et accessoires à la vente est souvent bien différente.

La friperie : un bazar du vêtement

La friperie est spécialisée dans la revente de vêtements d'occasion, également appelées fripes. Une friperie peut être tenue par un chef d'entreprise lambda, mais elle peut aussi être caritative et donc gérée par des associations comme Emmaüs ou le secours populaire. Dans ces structures, ce sont généralement des bénévoles qui font office de vendeurs. Les fripes solidaires reçoivent des dons des particuliers et les remettent en vente auprès d'autres particuliers désireux de faire de bonnes affaires et de bonnes actions. Les bénéfices générés par ces associations via la vente de fripes sont automatiquement réinvestis dans la structure caritative. 
La friperie ressemble généralement à un grand bazar. Non qu'elle soit en désordre, mais dans le sens où l'on y retrouve de tout dans de grands bacs, par types de vêtements. Une boutique de fripes ne ressemble donc pas tout à fait à un magasin de vêtements traditionnel, où les articles sont repassés avec précaution et placés sur des cintres et des portants. 
Dans une friperie, les prix peuvent être par catégories de vêtements (tous les pantalons à 5 euros, les pulls à 4 euros, par exemple) ou encore au kilo. Généralement la friperie propose des articles plutôt récents, provenant de l'univers de la fast fashion comme H&M, Zara, Shein ou encore Primark. Des vêtements de seconde main de qualité médiocre et relativement récents. 

Le shop vintage ou magasin vintage : une mine d'or du vêtement

Dans une boutique vintage, les choses sont un peu différentes ! En effet, vous y trouverez des vendeurs qualifiés et connaisseurs en matière de mode vintage. Vous pourrez donc y obtenir des conseils quant à une époque et les vêtements portés durant celle-ci. 
Le shop vintage propose des vêtements vintage, c'est-à-dire des vêtements qui ont au moins une vingtaine d'années. Les vêtements portés dans les années 2000 sont les derniers à être donc considérés comme vintage à notre époque. Ces enseignes dédiées aux vêtements anciens sont de plus en plus nombreuses en France car la mode vintage n'a jamais été aussi tendance qu'aujourd'hui. Attention cependant, il est préférable de se fier aux enseignes les plus anciennes car c'est dans ces dernières que vous aurez les conseils les plus avisés et les professionnels du domaine les plus pointus en la matière. Crée en 2009, Blow Up Vintage fait partie de ces enseignes qualifiées et réputées en région PACA. 
Le shop vintage va s'apparenter à un magasin de vêtements traditionnel car les pièces sont sélectionnées une à une avec soin, repassées et placées sur cintres. Dans la boutique vintage, chaque article a un prix déterminé en fonction de son état, de sa rareté, de sa qualité. C'est ce qui différencie la friperie du shop vintage. 

Friperie vs shop vintage : pourquoi une différence de prix ?

Comme expliqué précédemment, il est assez logique que les prix ne soient pas les mêmes entre un jean H&M vendu en fripe et un jean Chipie des années 90 en boutique vintage...
En effet, il vous sera bien plus simple de trouver un jean issu de la fast fashion en seconde main pour 3 ou 4 euros qu'un jean ayant plus de trente ans, en parfait état ! La rareté et la qualité des vêtements vintage se répercute sur leurs prix, en toute logique. Pour le professionnel du vintage, trouver les articles qu'ils proposeront en boutique n'est pas simple et les grossistes vintage ne bradent pas les prix de tous ces trésors, bien au contraire !
Ainsi, entre le fameux jean H&M et son équivalent des années 80 ou des années 90, les prix peuvent être au minimum multipliés par 10. Une multiplication que vous pourrez aisément répercuter sur la qualité et sur la durée de vie du vêtement...